SymfonyLive Online French Edition 2021

Published At

4/30/2021

Yoann a eu l'occasion de participer à l'édition 2021 de SymfonyLive Online French Edition, voici son retour d'expérience :

Introduction de Fabien Potencier

Le message véhiculé lors de cette édition était "Boring is the new hype" avec pour commencement la définition d'une boring technologie

  • technologie mature
  • bien documentée
  • qui prend en compte la majorité des besoins connus
  • capable d'embaucher sur cette technologie
  • répond à 95% des projets

La question que l'on peut se poser c'est pourquoi choisir la dernière techno à la mode au lieu de choisir une solution qui marche et qui fonctionne depuis longtemps ?

Suivant le projet qu'il faut mettre en place, la réponse peut être différente. La mise en place d'une nouvelle techno à un coût non négligeable car cela va créer de la dette technique, voire même de créer une usine à gaz si on suit aveuglément la mise en place de la nouvelle techno alors que notre contexte est différent.

Une autre question que l'on peut se poser est de savoir si la stack actuelle peut répondre au besoin au lieu d'ajouter une nouvelle techno.

Tout ça pour dire que Symfony is boring (en même temps c'était la keynote de Symfony)

Les changements de Symfony sont minimes permettant de mettre à jour le framework facilement. La recommandation de Fabien Potencier est de faire une mise à jour du framework tous les 6 mois pour que la mise à jour se fasse rapidement.

Prochainement, Symfony va certifier et recommander certains Bundles qui seront consultables pour les développeurs.

En conclusion, une présentation de la stack idéale par Fabien Potencier

  • VM sur un PAAS
  • managed PostgreSQL
  • CDN
  • un paquet d'outils SaaS (email, log, système de paiements, DNS, etc.)

Les conférences

Lors de l'event, il y avait deux tracks qui diffusaient les interventions pré-enregistrés des conférenciers en parallèle. Ceci permettait au conférencier de répondre en live dans le chat lors de la diffusion de la vidéo. C'était très appréciable comme système.

Voici le méli-mélo des conférences où j'étais présent:

Bref, j'ai fait du serverless en PHP (Marie Minasyan )

Le serverless est lorsque le fournisseur d'un cloud computing va gérer dynamiquement les ressources dont l'on a besoin.

Il y a des avantages:

  • pas de gestion infrastructure si utilisation du modèle Saas
  • paye uniquement les ressources utilisés
  • scalable
  • facile à déployer
  • libérer du temps pour le développement métier

Mais aussi des inconvénients:

  • Cold start (premier appel un peu plus long)
  • tests et résolution de bugs
  • impossible de faire des process longs
  • prix imprévisible
  • limitations liés au fournisseur
  • vendor lock-in (sdk spécifique)

Le framework serverless est une solution proposée par Marie Minasyan pour s'abstraire du vendor lock-in . Elle a aussi utilisé Bref (open source) pour son exemple spécifique sur Lambda de AWS .

Comment nous avons tiré parti de symfony/http-client pour construire un nouveau SDK AWS (Jérémy DERUSSÉ)

Jérémy DERUSSÉ nous explique que le Sdk PHP d'AWS est horrible car il n'est pas DX (développer expérience) par exemple avec l'impossibilité de faire de l'auto complétion. Ils ont aussi eu l'idée d'incorporer Symfony/http-client afin que les appels des informations à AWS soient plus intuitifs. Ne pas manipuler des Promises par exemple.

La problématique était : Comment maintenir cette solution alors qu'AWS met à jour son Sdk tous les jours ? Ils ont repéré qu'il y avait plusieurs formats Json dans ce Sdk qui était un référencement de toutes les opérations existantes dans AWS. En parsant ces fichiers, ils génèrent automatiquement le code ce qui fait que leur solution se met à jour quasi en même temps que le Sdk AWS.

Pied au plancher avec Symfony Turbo & Démarrer avec Symfony UX (Kévin Dunglas & Titouan Galopin)

IMHO, je pense que c'est l'information la plus importante de cet event. Pour des sites monolithiques, e-commerce ou des projets qui n'ont pas besoin de fonctionner en offline, il est maintenant possible de lier les templates Twig avec du JS (grâce à stimulus). On peut aussi faire du rafraîchissement temps réel avec Mercure. Grâce à l'utilisation de Hotwire turbo on peut limiter l'utilisation de Javascript

The New Testing Landscape: Panther, Foundry & More (Ryan Weaver)

Présentation de Foundry qui se base sur le bundle Alice mais qui est optimisé pour Doctrine. Présentation de Panther qui permet de faire des tests e2e et d'exécuter ses tests en parallèle mais qui se base pour l'instant sur la BDD de dev plutôt qu'une BDD de test.

Conclusion

Cette année la keynote de Symfony voulait montrer le nouvel écosystème de Symfony avec Symfony Turbo + Symfony UX + Panther pour tester le Javascript. La seule utilisation de Symfony permettrait de répondre à un plus large éventail de projets grâce à ses nouveaux outils.

Written by

Yoann
Yoann JUHEL


Comments